Votre mot de passe vous sera envoyé.

Bon, ça commence à faire quelques années qu’on n’attend plus rien de Korn. Entre leurs tentatives d’innovation qui se sont faites défoncer alors que c’était “pas si nul” et leurs tentatives de retour aux sources qui se sont toutes pris de gros taquets alors que c’était “pas si ignoble”Korn est aujourd’hui officiellement un groupe “moui”.

Alors qu’on n’en attendait plus rien, la bande à Jonathan n’annonce pas autre chose avec un album titré “The Nothing”. Le premier single est une suite directe de ce concept : “You’ll Never Find Me”, ce qui est pour le moins logique puisque plus personne ne les cherche.

Pour pousser le concept à fond, ils ont de nouveau fait appel au producteur Nick Raskulinecz, l’homme responsable des albums les plus insignifiants des Foo Fighters et Deftones.

On a bien une quote de Jonathan Davis sur le sens profond de l’album mais à ce niveau de bullshit il vaut peut être mieux qu’on vous épargne ça.

L’album se précommande sur leur site, avec les bundles habituels.

Rendez-vous le 13 septembre pour écouter la chose, déclarer que “allez, ça passe”, puis l’oublier dans l’heure.

Tracklist :

01 – “The End Begins
02 – “Cold
03 – “You’ll Never Find Me
04 – “The Darkness is Revealing
05 – “Idiosyncrasy
06 – “The Seduction Of Indulgence
07 – “Finally Free
08 – “Can You Hear Me
09 – “The Ringmaster
10 – “Gravity Of Discomfort
11 – “H@rd3r
12 – “This Loss
13 – “Surrender To Failure