Votre mot de passe vous sera envoyé.

C’est sous le signe du grand n’imp que l’intelligence artificielle, Belzebuth ou Satan a concocté l’horrible line-up du Lolapalooza. Construit sous le signe du LOL visiblement, ils ont décidé de mixer fin juillet les Strokes et Shame à LEJ, Orelsan, The 1975, Ben Harper, mes couilles sur ton nez et les incontournables de festival Jain et Romeo Elvis. Une belle saloperie donc assez symptomatique des progs en roue libre qui bouffent à tous les rateliers entre rock suranné, pop mainstream, vieilles gloires, rap belge et cartons d’un temps.

Une horreur.