Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dans une interview donnée à Le Parisien pour la sortie de son autobiographie “Je ne suis pas mort… je dors!” (pour l’instant), notre légende franchouillarde Michel Sardou s’est dit “fou de metal” et même grand adepte du Hellfest.

Personne ne le sait, mais j’adore cet univers. Je suis allé une année au Hellfest, c’est dément les spectacles qu’ils font.

Il précise même sa passion refoulée pour les gros riffs et le festival de Clisson : “Les fans, les guitares, j’aime tout. À partir du moment où on invente un monde, cela m’intéresse.” C’est sûr que c’est plus crédible que s’il nous avait dit être fou de rap, de ses fans et de l’univers de la street.

En tout cas ça se trouve vous avez déjà partagé un wall of death avec Sardou sans le savoir, et ça c’est prodigieux. On espère un immense circle pit au prochain Hellefest avec Michou au milieu, sur une reprise des Lacs du Connemara par Gojira.

Source : Le Parisien