Votre mot de passe vous sera envoyé.

Netflix vient de montrer les premières images de The Dirt. Grande nouvelle et inquiétude au vu du degré hardcore des mémoires de Motley Crüe écouté et retranscrit par l’excellent Neil Strauss sous forme de portraits croisés aussi appelés oral history. Considérée à juste titre comme LA biographie rock à lire, même sans devoir être un grand connaisseur de leur musique, c’est un concentré de sexe, de sang, d’alcool, de drogues et de rock dont on se demande souvent si cela s’est réellement passé et si ils sont toujours vivants. Au-delà du caractère foncièrement crade, improbable des histoires, c’est une vraie tragédie qui les traverse parfois et qui rend attachante cette bande de joyeux débiles. Quelques anecdotes choisies pour vous donner un aperçu de ce que vous verrez ou non sur vos écrans.

Les débuts.

Vivre ensemble dans une maison délabrée dont la description ressemble à celle de Fight Club. Faire tourner le four à vide pour roussir les cafards ou répéter ses numéros pyrotechniques à même le sol du couloir. En sortant ensemble après leurs premiers succès, ils s’amusent et profitent de la vie. Quitte à mettre sa bite dans un burrito pour masquer les odeurs de tromperie. Et sentir la chaleur de la viande.

Jouer à Los Angeles est synonyme de rencontres nombreuses. Lemmy, Ozzy, les Guns, Bon Jovi, Kiss, Aerosmith,ils font tous partie de l’histoire racontée ici. A leurs côtés ou en affrontement direct avec le groupe le plus dangereux du monde. Ozzy les a pris sous le bras en tournée très vite et ils auraient été témoins, entre autres exploits de l’apocalyse, du sniff d’une nuée de fourmis par Osbourne. Ils l’ont vu aussi lapper sa propre urine en fin de soirée sur un trottoir de L.A. Et après, on se demande pourquoi sa femme Sharon a mis tout ce beau monde à l’eau sur une tournée entière dans la foulée.

La luxure.

Bonne idée quand on est déjà alcoolique comme Neil de faire une coloc avec Rob Lowe pendant un temps. Un acteur connu pour ses frasques a été mis en stand-by pour une sombre histoire de threesome filmé avec une fille mineure. Tant que nous sommes dans le scabreux : un groupe, deux sextapes. Tommy Lee et Vince Neil se sont retrouvés au milieu des années 90 surpris par la divulgation de vidéos dénudées avec des blondes plus ou moins connues comprenant une certaine Pamela Anderson.

Le temps des mariages se succèdent et ils sont tous aussi tarés avec notamment l’arrivée en parachutes de certaines invités pour le mariage d’Heather Locklear et Tommy Lee. Ou celui plus documenté en maillot de bain avec toujours Pamela Anderson, une union qui lui vaudra un passage en prison et une incursion dans la fusion.

Toujours plus, un certain nombre de stars passent autour d’eux. Une ex de Prince, des stars du porno, des soirées au manoir Playboy, Neil essaie de sortir de l’alcool en se faisant des parcours de groupies nues enchaînant parfois 7 femmes d’affilée.

Drames, drames, drames.

Un accident de voiture qui coûte la vie de son passager et 18 jours en prison, c’est l’une des aventures les plus sordides que raconte le livre. Dans le même genre d’horreur arrivée à Vince Neil on y trouvera le décès de sa fille Skylar d’un cancer fulgurant à l’âge de 3 ans.

Quant à lui, Mick Mars se fait assez discret par son rapport compliqué avec les femmes qui finissent toujours par le laisser misérable et par une forme rare et aggravée d’arthrite qui le limite dans ses mouvements. Au point d’affecter et de caractériser un jeu de scène très rigide.

Nikki Sixx y va aussi de sa partition du junkie avec une overdose qui le déclarera cliniquement mort en 87. Il versera aussi dans ses propres autobios avec The Heroin Diaries, sans l’indispensable participation de Neil Strauss pour rendre ça lisible.

Re-re-re-formation.

Le groupe a connu une vie agitée avec des membres qui voyagent à part, se foutent sur la gueule, ne s’adressent plus la parole et finissent par virer leur chanteur et se retrouvent au tribunal. Cela ne les empêche pas de se réformer puisqu’une énième réunion a été annoncé en septembre dernier alors que leur dernier album date de 2008. Comme la promo fait bien les choses, la B.O du film The Dirt comprendra 4 morceaux enregistrés par le groupe. Il serait temps : ils parlent de temps passé en studio depuis 2011 sans donner la trace d’un titre. Le dernier titre

Pour finir sur le sujet, quoi de mieux que cette magnifique quote de Lemmy Kilmister.

Un jour, on a vu une bande de prostituées. On s’est approchés et on a réalisé que c’était Motley Crüe.