Votre mot de passe vous sera envoyé.
_N4EAaNa0s8

Alors que le festival Riot Fest se tenait à Chicago, la maison des Smashing Pumpkins, le groupe ne pouvait pas passer au travers de ce qui était leur première performance live en 2021. Pour l’occasion, Billy Corgan nous a sorti une tenue de son cru mais surtout des titres peu entendus en live jusque-là, par exemple avec « Quiet » qui n’avait pas été joué depuis 27 ans, soit 1994, une année seulement après la sortie de « Siamese Dream » !
Les fans ont aussi pu profiter de « Crush » (« Gish ») une première depuis 2008, « Shame » (« Adore ») une première depuis 2010 et « United States » (« Zeitgeist ») première depuis 2015.

Source : NME