15 chansons pour à peine 20 minutes. Crush Songs est pour le coup expéditif et collectionne les morceaux dépassant à peine la minute. Guitare sèche, son low-fi, cette maquette de démos déguisée en album solo date d’il y a 8 ans. La dernière sortie de la dame était comme l’anecdotique Mosquito des YYY‘s.
Comme son nom l’indique, ce disque marque une période où elle a enchaîné les coups de coeurs et amourettes. Foncièrement limité, fatiguant par sa redondance, cet exercice de style ne convainc guère. Garder ses morceaux à poil peut être une manière de les transcender pour dévoiler toute leur force, leurs émotions ou leurs constructions. Ici, Karen O s’échine à enchaîner les morceaux sans début, ni fin mais plus par simple gimmick.

Dans le même genre, il suffit de se repasser Ukulele Songs d’Eddie Vedder pour se dire que l’échec de cette entreprise n’est pas lié au mode d’enregistrement mais à la qualité de ses compositions. Il est bien loin le temps où la chanteuse des Yeah Yeah Yeahs pouvait taper juste, comme elle a pu le faire avec la BO de Where The Wild Things Are. De toute façon, cette chose était presque déjà frappée du sceau de l’infamie puisqu’elle est signée sur le label de Julian Casablancas, Cult Records.