Après deux albums aux tendances grunges, les Foo Fighters récidivaient avec un troisième album en 1999 avec ‘There Is Nothing Left To Lose‘. Changement de direction avec un album plus catchy et tendant vers la power pop… Retour aux sources avec ‘One By One‘, l’album digne de ‘The Colour And The Shape‘.

Dave Grohl, c’est un homme occupé, et on aurait fortement raison de penser qu’il y a des chances qu’à s’occuper de Queen Of The Stone Age, Probot et son groupe les Foos, son travail soit baclé. Mais non, Queen Of The Stone Age est résolumment réussi, Probot semble être en très bonne voie et le dernier opus des Foos est tout simplement époustouflant… Après l’intro de ‘All My Life‘, on sait déjà à quoi s’attendre. Des chansons plus métal que ‘There Is Nothing Left To Lose‘, dans la lignée directe de ‘The Colour And The Shape‘. Comme si leur troisième opus avait été une sorte de parenthèse…

En tout cas, impossible de ne pas bouger sa ptite tête lors des crescendo typiques des Foos ou dans leurs ruptures de rythme… ‘All My Life‘, ‘Low‘, chanson qui d’ailleurs est la plus brutale avec une batterie grave. Impossible de ne pas avoir de coeur (qui s’arrête à l’écoute de ‘Burn Away‘ ou encore de ‘Overdrive‘ (second single potentiel). Et avec tout ça, les Foo Fighters réussient toujours à placer des chansons largement plus mélodique exactement comme dans ‘The Colour And The Shape‘. ‘Tired Of You‘, chanson plus vocale qu’instrumentale où la merveilleuse voix de Dave Grohl se fait plus présente. Et surtout, dans le final ‘Come Back‘, un final aussi magnifique que ‘New Way Home‘, peut être plus pop que le reste de l’album, mais largement à la hauteur. D’ailleurs, on est bien content que cette chanson dure environ huit minutes, parce qu’une fois l’album écouté, un seul reflexe : le remettre… Et là on se rend compte que l’album n’est pas lassant puisque musicalement riche avec pleins de petits sons qui se font remarquer peu à peu. ‘Time Like These‘ s’incrustera indéniablement dans une partie du cerveau, ‘Disenchanted Lullaby‘ est reposante à jamais, ‘Lonely As You‘ est une ballade accrocheuse…

One By One‘ est un album à ne surtout pas manquer, sous peine d’avoir le sentiment d’avoir foiré quelque chose dans sa vie… Vous savez, le genre de truc qu’on se dit la cinquantaine venue ‘J’ai bientôt atteint la fin de ma vie, et il me manque quelque chose…’. Ben voilà, fallait écouter cet album, indispensable.