NOFX ont des idées plein la tête ! Cette nouvelle formule d’abonnement au ‘7 inch of the Month Club‘ auquel tout bon fan peut souscrire sur leur site est une bonne initiative bien qu’un peu commerciale. Les artworks de ces singles sont des dessins envoyés par les fans, et sur ce volume on peut admirer un sympathique fermier brandissant un fusil à pompe. En tout cas c’est clair que ça fait toujours plaisir une nouvelle galette de NOFX surtout que depuis que Fat Mike est un papa poule, les 4 californiens se font plutôt rares. C’est donc un vynil de 7 pouces (allez savoir combien ça fait de tours) de 5 minutes 24 secondes que je vais tenter de chroniquer pour vous.

Installez vous confortablement dans un fauteuil et posez le vynil sur votre tourne-disque préféré, tout droit sorti du grenier.

La première chanson s’intitule ‘Insulted By Germans (Again)‘. NOFX a pas mal tourné chez les Allemands, c’est même le premier pays européen où ils se sont rendus à leur début (je crois). Dans cette chanson ils vannent tous les pays où ils ont joué. Pour la France, ils disent qu’on aime Jerry Lewis, je connais pas en tout cas. Ce titre a un coté fun avec une basse un peu jazzy, et des guitares débraillées. C’est original, le groupe essaie d’innover, avec un son frais. Quand on entend ça, on a un envie de bouger dans tous les sens en sautant partout mais musicalement parlant on a vraiment du mal à reconnaître NOFX.

Vient ‘Fanmail’, une reprise du groupe The Dickies (merci Scott). Une chanson qui parle du courrier que reçoit le groupe de tous leurs admirateurs dans le monde. Que leurs fans qui leur envoient des lettres se rassurent, Fat Mike dit qu’il lit tout. Un titre joyeux et plein d’entrain avec un solo sympa dès le début et un super choeur vers 1 min 50.

Pour résumer, ceux qui attendent de ce single du pur sang NOFX seront peut-être déçus, certains passages rappellent des chansons des précédents albums, et surtout du dernier ‘The War On Errorism‘. Mais si on est un fan inconditionnel de NOFX, ce vynil est vraiment cool, les paroles sont très sympas, et ça bouge bien ! Pour terminer, en trois mots : pour les fans !