Ce split CD, première sortie du label World Of Illusions (par ailleurs webzine axé HxC, qui visiblement sait se bouger) est sorti au début de ces dernières grandes vacances. Après quelques contretemps plus ou moins volontaires, on peut enfin vous dire tout le bien et le moins bien que l’on pense de ce split. Et force est de constater que ce split correspond plutôt bien à cette scission.

The Cold Within, groupe originaire de Lyon, s’en tire avec les honneurs en nous assénant 4 titres de Hardcore oscillant entre metal et emo, à la croisée de The Hope Conspiracy et de Poison The Well période ‘The Opposite Of December‘. Le tout est efficace, avec une rythmique qui en impose (‘Living Misery‘), des riffs bien arrangés (‘Inevitable‘) et des vocals qui évoluent entre hurlé le plus souvent et parlé. Et si on peut leur reprocher de copier des recettes déjà 1000 fois pompées aux Etats-Unis, on peut aussi trouver que leur cuisine fait quand même son effet et le fait bien dans un genre où les groupes français se font rares.

L’autre groupe partageant le split est See The Light, un groupe japonais qui pratique un ’emocore witb metal harmonies’ (rien que l’étiquette fait peur). Et hormis peut-être le dernier titre du split (‘Tears And Emotion‘) qui se rapprocherait d’un son plus emo-punk et qui nous ferait espérer qu’ils sont sur la bonne voie, les 5 autres titres nous laissent plutôt froids voire un peu irrités par ce chant trop appuyé du guitariste – auquel on préfère les hurlements du chanteur- et ses guitares répétitives.

En espérant que les prochains titres de See The Light dépasseront nos espérances, on se réécoute les titres de The Cold Within, on admire le bel artwork de Nicotcha soigné comme d’habitude, on retourne s’écouter les parties japonaises des splits sortis sur Waiting For An Angel (Envy, 1000 Travels Of Jawaharlal) et on se dit qu’un simple EP de The Cold Within nous aurait pleinement satisfait en fin de compte.