Il y a plusieurs semaines, on pouvait découvrir le premier single du groupe ‘Foxtrot Uniform Charlie Kilo‘ en d’autres termes ‘F.U.C.K.’, qui savait se faire apprécier après plusieurs écoutes. Néanmoins, on se devait d’avouer que pour un premier single, le titre n’avait pas encore la pêche espérée, déjà largement entrevue sur les précédents albums de la formation !

L’album enfin sorti, on allait savoir si les 5 années d’attente, d’impatience allaient être balayées d’un revers de guitare…
Alors même si les titres au dos de l’album laissaient espérer encore pas mal de fun (‘Balls out‘, ‘Farting with a walkman on‘, ‘Diarrhea runs in the family‘, ou encore ‘Ralph Wiggum‘) j’avoue que même après plusieurs écoutes, c’est la déception !!!
Au fond, le groupe joue toujours sur le mélange rap, techno, punk et rock sur fond de paroles dont ils ont le secret… Hélas, on ne peut pas dire que les doses soient les mêmes que sur ‘Hooray For Boobies‘ et le côté ‘techno’ omniprésent de cet opus risque d’en désarçonner plus d’un !
Par exemple, le premier morceau ‘Balls Out‘ avec son intro électro est digne de celle du morceau ‘This Is The New Shit‘ de Manson, le problème c’est que beaucoup de morceaux résonnent de ces rythmes électros allant même parfois jusqu’aux limites du kitsch !
Notamment sur le morceau ‘Uhn tiss uhn tiss uhn tiss‘ qui s’avère être le point culminant de cet aspect négatif de l’album car la bande s’y montre digne, en termes de sonorité, d’un single techno dont TF1 nous vanterait les qualités musicales et que la Crazy Frog elle-même ne refuserait pas…
Il faut aussi savoir que si le Bloodhound a mis 5 ans à réapparaitre, c’est dû à 18 mois de tournée pour le précédent album et plusieurs mois de tournée pour le groupe HIM dont ils se sont évertués à faire la promotion. Suivant leur logique jusqu’au bout, Jimmy Pop nous propose un titre en duo avec le chanteur Vile Vallo sur cet album intitulé ‘Something Diabolical‘ et là malheureusement, on ne retrouve plus du tout nos p’tits gars ! Titre sombre à souhait, mélodie au ralenti, alors si on peut féliciter le groupe pour son audace, on ne peut que regretter qu’ils l’aient fait sur leur propre album car le titre fait vraiment hors sujet par rapport à l’esprit du groupe que réflète pourtant si bien le morceau ‘Ralph Wiggum‘.
Oui, c’est bien lui, le personnage des Simpsons, le fils débile du flic. Le groupe ayant eu l’idée d’écrire un morceau composé uniquement de paroles du personnage, ce qui nous donne un titre sans queue ni tête dans le fond mais dans la forme assez efficace.

Certains diront que l’album n’est pas si mauvais que je le décris, c’est possible mais seuls 3-4 morceaux semblent tirer leur épingle du jeu, ce qui fait peu après 5 ans d’attente. Et force est de reconnaître que l’album est très loin de contenir de futurs hits en puissance, je conseillerai donc plutôt de réécouter ‘Hooray For Boobies‘ qui n’en étaient pas dépourvus lui.