Après deux démos, un maxi et déjà quelques années de tournée plutôt intensive, Imply In All, jeune groupe bordelais, nous sort son premier album, ‘Wonderland 01‘. Mais que se cache-t-il donc derrière cette étiquette si mystérieuse de Blasting Emo Deathcore que le groupe s’attribue lui-même ? Ecoutons plutôt…

Les premières secondes de ‘Willing‘ qui ouvre gracieusement le bal suffiront à comprendre d’où vient le ‘blasting’ de cette étiquette. En effet, ça bourrine à tout va mais non sans subtilité, car derrière cette batterie si énervée et frénétique, on entend une lead au son bien particulier et aux sonorités étonnament mélodiques. Et c’est d’ailleurs ce côté mélodique qui s’insinue là où on l’attend le moins qui fait toute la personnalité du groupe. Pour donner une image plus précise de ce que donne cette musique, ce premier titre m’a immédiatement fait penser au savant mélange de brutalité pure et de grâce mélodique que savait si bien rendre Nostromo sur des titres comme ‘Sunset Motel‘ dont le refrain lancinant n’est pas sans rappeler l’intro de ce ‘Willing‘. La comparaison ne s’arête pas là puisque le son global, sans atteindre l’impact monstrueux d’un chef-d’oeuvre tel que ‘Ecce Lex‘, lui empreinte sa spontanéité et son côté chaotique bien agréable avec des guitares bien grasses et écorchées.

Pourtant, il ne faudra pas attendre longtemps pour être encore surpris, puisque les riffs et les rythmiques toutes plus différentes les unes que les autres s’enchaînent à un rythme impressionant. De petites dissonances viennent ponctuer les compositions par-ci par-là, rapellant des groupes tels que Cephalic Carnage, en moins expérimental et beaucoup plus accessible. D’autres passages comme les leads si accrocheuses de ‘Acting Through An Image‘ ne manqueront pas de rappeler les envolées épiques si chères à toutes les formations actuelles de thrasheurs suédois. Alors oui, certaines de ces mélodies fleurtent de très près avec celles de certaines grosses productions de métalcore US… Mais globalement, la brutalité des compos de cet album nous feraient plutôt aller chercher les influences du groupes du côté d’un mélodeath ravageur à la The Black Dahlia Murder que du côté des molassons d’As I Lay Dying pour ne citer qu’eux.

Mais Imply In All possède encore d’autres cartes que celle du death efficace aux mélodies bien senties. Le groupe a en effet un autre facette, beaucoup plus orientée hardcore. ‘Our Condition‘ en est surement l’exemple parfait : le titre démarre sur un mid-tempo écrasant et terriblement entraînant pour enchaîner sur des riffs simplistes mais tout aussi percutants le tout accompagné d’un chant hurlé à la Raised Fist entre-coupé de refrains gueulés en choeur. Difficile de faire plus direct et plus efficace. D’autres titres comme ‘Perception‘ mélangent les genres avec encore plus d’audace en démarrant sur ce qui semble être une gentille ballade pour enchaîner sur des blasts accompagnés de ce même chant hurlé dans la pure tradition hardcore et finir sur des mid-tempos qui relâchent un peu la pression.

Ce premier opus d’Imply In All est donc manifestement celui d’un groupe qui a sans aucun doute trouvé sa voie et un style bien à lui. ‘Wonderland 01‘ est un de ces albums hybrides que seule la scène française est capable de produire, aussi surprenant qu’efficace, le tout étant assuré par une production à laquelle on ne trouve pas grand-chose à redire. Un groupe à suivre de près !