Alors qu’en France, les fans déçus commencent à brûler des mannequins à l’effigie de Dave Grohl suite à l’énorme déception de ne pas voir les Foo Fighters défendre leur dernier album dans nos contrées un an après sa sortie, les britons peuvent se targuer de l’amour inconditionnel du groupe pour leur nation puisqu’après de nombreux passages live chez eux, voici que ces perfides anglais qui ont brûlé Jeanne d’Arc (ça, c’est pour titiller votre colère) ont un DVD dédié au mémorable passage du quatuor au Hyde Park de Londres en 2006. ‘Nananananèreuh‘ qu’ils vont nous faire les voisins d’Outre Manche maintenant !

Impressionné par les 85 000 personnes présentes et le sold out qui en a découlé, Dave semble donc remonté comme pas deux ! Mastiquant nerveusement son chewing-gum à son entrée sur scène, il n’hésite pas à chauffer les premiers rangs, prêt à livrer un set avec toute l’énergie d’un artiste apparemment comblé et entamant un ‘In Your Honor‘ plein de fougue, n’hésitant pas non plus à chauffer le reste du public sur la fin du morceau hurlant « Are you ready ? ARE YOU READY ? » Des invectives annonciatrices du dévastateur ‘All My Life‘ que le public reprendra énergiquement et qui connaitra son summum lors d’un final tout en puissance. Jouissif ! C’est alors que Dave va laisser parler toute la poésie que lui inspire l’ampleur de l’évènement « fuckin Hyde Park, fuckin’ 85 000 people, fuckin’ sold out ! », preuve qu’il n’avait pas vu venir l’engouement du public anglais (qui a tout de même lancé les [url=http://www.laswompe.com/wp-content/uploads/2007/06/spicegirls.jpg]Spice Girls[url]… Hou, la teu-hon !) Le groupe va alors enchaîner ‘Best Of You‘ (qui met plus que jamais en valeur le jeu de batterie de Taylor Hawkins et les choeurs du public), ‘Times Like These‘ ou encore ‘Learn To Fly‘ pour le plus grand plaisir des fans qui montreront toute la force de leur présence sur ‘Breakout‘ puisque littéralement déchaînés sur un titre qui ne semblait à priori pas s’y prêter autant ! Il faut aussi dire que la pêche sur scène de Dave est réellement communicative. Véritablement soufflé par l’enthousiasme de ses fans britons (souvenez-vous Jeanne D’arc, les [url=http://www.laswompe.com/wp-content/uploads/2007/06/spicegirls.jpg]Spice Girls[url] ou encore [url=http://www.bbc.co.uk/totp2/features/wallpaper/images/800/elton_john.jpg]Elton John[url]), il revient alors sur les circonstances de ce concert sold out en à peine un mois, se considérant privilégié et même traité comme un prince. Malheureusement en évoquant ainsi la royauté, il n’en fallut pas plus aux anglais pour entamer une chanson pour l’anniversaire de la Reine qu’il ponctuera heureusement par un cinglant « whatever », préférant avouer tout son respect pour Lemmi de Motorhead qu’il invite ensuite sur scène pour interpréter ‘Shake Your Blood‘ enregistré en duo sur l’album Probot. Une présence peu étonnante puisque le chanteur faisait partie des groupes invités lors de cette date exceptionnelle qui voyait intervenir les Queens Of The Stone Age en première partie aux côtés des Angels & Airwaves et de Motorhead donc.
Les Foo Fighters entament ensuite ‘Stacked Actors‘ dans une version bien balancée avec un passage un peu planant sur les couplets mais avec une fin de titre plus instrumentale, laissant ainsi le temps à Grohl de se balader sur la longue estrade centrale disposée au coeur même de la foule. Lui et Chris Shiflett s’échangeant du coup quelques riffs d’un bout à l’autre de l’avancée scénique avant que Dave ne rejoigne au pas de charge la scène principale pour être au plus près d’un Taylor Hawkins, s’offrant un petit solo de batterie. Le reste de la formation s’éclipse alors pour mieux enchaîner avec le tube ‘My Hero‘ qui ne manquera pas de faire mouche, suivi de près par ‘Generator‘, ‘DOA‘ et ‘Monkey Wrench‘ !
Mais la surprise du soir, inévitable pour ce genre d’évènement, elle viendra de Taylor Hawkins jouant des vocalises en hommage à Freddy Mercury aux côtés de Roger Taylor et Brian May, faisant leur entrée sur l’intro de ‘We Will Rock You‘ et venant épauler notre batteur chanteur d’un soir sur la reprise de haute volée de ‘Tie Your Mother Down‘. Un grand moment de rock n’ roll qui fait plaisir à voir, Dave étant d’ailleurs tout aussi honoré de jouer avec Brian May, s’amusant même à le pointer du doigt et à mimer la surprise du fan tombé par hasard sur le légendaire guitariste qui va littéralement voler la vedette aux Foo.
Puis c’est déjà l’heure de se quitter avec ‘Everlong‘ joué à l’autre bout de l’estrade par un Dave survolté, avouant une nouvelle fois que ce set était le plus incroyable show des Foo Fighters jamais effectué durant leur carrière, illustrant bien au passage toute la simplicité et la reconnaissance pour ses fans qui caractérisent un artiste qui a pourtant participé à l’Histoire (avec un grand ‘H’) de la musique et du rock.

Vous l’aurez compris, si vous aimez les Foo Fighters, ce DVD ne pourra que vous combler avec ses 80 minutes de show ultra carré mené avec fougue par notre barbu préféré et le reste de la troupe (bien plus en retrait) mais démontrant toute leur capacité à assurer des shows de qualité même dans un lieu d’importance. Et si ce DVD n’est décidément pas une déception en termes de performance, que ce soit au niveau scénique, au niveau du son 5.1 ou de l’image, il en est une sacrée avec sa protection DVD qui empêche toute lecture sur PC et son absence totale de bonus ! Et oui, pas même l’ombre d’une galerie photos, d’une vidéo de notre Dave backstage alors qu’il y avait sûrement de quoi faire vu les groupes et amis conviés à cette occasion, on est donc bien loin du précédent DVD live ‘Everywhere But Home‘ de ce point de vue…
Sinon, en France, ils passent quand ils veulent aussi hein… Nous on bouge pas !