Votre mot de passe vous sera envoyé.

Embarqués dans l’aventure Deconstruction Tour, les keupons d’Anti-Flag ne perdent pas une occasion de revendiquer et de transmettre leur message devant un mur d’ampli comme devant le micro minuscule d’un magnétophone archaïque d’une sous marque japonaise. Au moment où la musique du quatuor américain semble vouloir évoluer et dépasser le “néo-oldschool” de ses débuts, pourquoi ne pas demander aux intéressés les raisons de ces petits changements ? C’est donc quelques heures avant d’enflammer la scène du Zénith de Lille que l’équipe Visual (enfin une personne et son magnéto plutôt “low-tech”) se glisse backstage pour quelques petites minutes de discussion avec Chris #2, charmant bassiste-hurleur pris en flag’ de crête raplapla d’avant concert mais ma foie fort sympathique.

Comment ça va, c’est votre 1 er Deconstruction Tour non ?
Chris #2 : Oui, c’est la première fois que l’on fait le Deconstruction et la deuxième fois que l’on vient en France donc on est curieux de voir ce qu’il va se passer aujourd’hui !

Il y a une ambiance spéciale sur cette tournée avec tous ces groupes…
Chris #2: Oui il y a vraiment une atmosphère spéciale, tous les groupes sur cette tournée jouent du punk rock depuis longtemps, ont traversé les mêmes choses. Il y a des groupes comme Strike Anywhere et The Movement desquels nous sommes très proches, on les apprécie aussi musicalement. Il y a aussi des jours de repos où on récupère du fait de ne rien faire (sourire). C’est tout les jours différent.

Vous n’en avez jamais assez que l’on ne vous pose que des questions politiques et que l’on ne vous parle finalement très peu de votre musique ?
Chris #2: Pas du tout ! L’idée d’Anti-Flag est d’engager les gens dans une discussion politique ; créer un dialogue autour d’un sujet est ce qui compte le plus. Heureusement que les gens se disent en écoutant une chanson d’Anti-Flagmais de quoi ça parle ?” et discute de ça autour d’eux. Pour nous, n’importe quel type de discussion entre êtres humain est mieux que pas de discussion du tout.

OK, c’est donc l’art en tant que simple support pour le message…
Chris #2: Tout à fait.

Dans le même registre, que penses-tu de la Palme d’Or de Michael Moore au festival de Cannes ?
Chris #2: Je pense que c’est formidable, je suis impatient de voir le film aux Etats-Unis et que le plus de gens possible puisse le voir. Je pense que ça a crée un gros “buzz” aux Etats-Unis mais ce qu’il faut garder en tête c’est qu’en ce moment nous avons le film de Michael Moore, nous avons RockAgainstBush.com, PunkVoters.com ; toutes ces choses sont spectaculaires mais elle ne s’achèveront pas avec George W. Bush. Bush est le point qui retient notre attention aujourd’hui mais une fois parti, Kerry sera celui de demain. C’est un peu genre “Bush est mauvais, prenons quelqu’un de mieux“. Bush est pour le WTO et la guerre en Irak, Kerry n’est pas pour la guerre en Irak mais est pour le WTO… trouvons quelqu’un de plus progressif, et encore plus progressif… pour avoir un jour un gouvernement qui travaille pour les gens, comme il est censé le faire, est non pour le business comme il le fait aujourd’hui.

Vous avez travaillé avec Tom Morello de Rage Against The Machine qui avaient un discours proche du votre; qu’a-t-il apporté à votre musique ?
Chris #2: Principalement, il nous a donné une oreille nouvelle. Nous faisons des albums depuis longtemps, au bout d’un moment tout te parait plus ou moins pareil et c’est bon d’entendre quelqu’un dire que lui l’entend d’une certaine façon. Ils nous a donné des critiques bonnes et constructives ; voilà ce que Tom a fait. On avait écrit une tonne de chanson, à peu près cinquante, et il était genre “celle-ci est bonne, celle-ci est mauvaise, celle-ci est mauvaise, celle-ci est mauvaise, mauvaise (sourire), celle-ci est bonne …”. C’était bon pour nous.

C’est grâce à cette collaboration que l’album est plus varié que les précédents ?
Chris #2: Oui. C’est intéressant ; on a écrit tellement de chansons sans savoir lesquelles allaient finir sur l’album et c’est définitivement une poignée de styles différents. Pour nous c’est très important car nous sommes assez “idéalistes”, on se préoccupe de beaucoup de choses et aussi de beaucoup de styles musicaux.

Il y a encore des gens inattendus avec qui vous travaillez où avec qui vous souhaiteriez le faire ?
Chris #2: Oui, nous sommes aidés par tout un tas de gens différent, Mass Giorgini du groupe Screeching Waesel, Bill Stevenson de All The Descendants, nous avons aussi Nick Didia qui a pas mal enregistré avec RATM et Bruce Springsteen… On a eu beaucoup d’aide pour la réalisation de “”The Terror State“”. En ce qui concerne les gens avec qui nous aimerions travailler dans le future on ne sait pas très bien encore, j’aimerai bien travailler un peu plus avec Tom mais on ne pense pas vraiment au prochain album, pour l’instant nous sommes concentrés sur celui-ci, on veut qu’un maximum de gens puisse l’écouter.

En tant que fondateur d’un Label, A-F records, que pensez-vous du téléchargement sur internet ? C’est une bonne façon de diffuser la musique à un maximum de gens …
Chris #2: Ce que je pense du téléchargement est très simple. Si tu télécharges une chanson sur internet et finis par aimer le groupe, achète l’album, va aux concerts, soutiens le groupe. Pour moi, si tu télécharges un truc que tu trouves merdiques tu n’auras pas eu à l’acheter pour t’en apercevoir. Internet est un moyen formidable de diffuser la musique mais la réalité c’est que beaucoup de groupes travaillent très dur à ce qu’ils créent. Si tu dis être fan d’un groupe et que tu n’as que tu n’as d’eux que des titres téléchargés tu ne leur rends pas service.

Beaucoup préférerons acheter un t-shirt que l’album s’ils ont l’album téléchargé…
Chris #2: Si tu n’as pas l’argent pour acheter le CD et qu’au concert tu achète le t-shirt, ça aidera le groupe aussi. Personne ne devrait être forcé de faire quoi que ce soit ; c’est ce que l’on pense du téléchargement en général. Personne n’est forcé d’acheter un CD d’Anti-Flag pour peut être d’ailleurs le détester. Si tu veux le télécharger, ça ne nous pose pas de problème mais il est important de soutenir les groupes, d’aller au concert, peut être d’y acheter un t-shirt, peut être d’y acheter l’album.

Quels sont les projets d’A-F records ?
Chris #2: Il y a un nouveau groupe que nous venons de signer qui s’appelle Red Lights Flash, ils sont autrichiens, c’est le premier groupe européen signé sur le label. Il y a aussi le DVD d’Anti-Flag dont la sortie est prévue à la fin de l’année. En fait, il s’agit de 23 chansons live et quelques heures de films en backstage, en studio, en tournée…c’est assez amusant. Red Lights Flash et Pipedown vont sortir quelque chose, on s’occupe beaucoup de The Code, de Strike Anywhere et de Pipedown en ce moment.

Tu connais quelques groupes français ? Aujourd’hui Minimum Serious ouvre le Deconstruction….
Chris #2: Euh…en fait il n’y en a pas qui me viennent à l’esprit là, je suis sur qu’il doit y en avoir de très bon mais je ne connais pas vraiment ce qui se fait en France c’est vrai.

Quelque chose à ajouter ?
Chris #2: Euh oui juste un dernier mot. Si vous voulez en savoir plus sur Anti-Flag, allez sur anti-flag.com, si vous voulez en savoir plus sur le nouvel album, allez sur theterrorstate.com, si vous voulez en savoir plus sur le monde allez sur undergroundactionalliance.org et prenez soin de vous !

On a reçu le message et on remercie Chris #2 pour sa gentillesse et sa patience face au professionnalisme douteux de “l’équipe” envoyée au Deconstruction (NDevans: hey, on fait avec les moyens du bord hein… les gens ont qu’à nous donner pleins de sous-sous qu’on s’achète des Porsches et autres Lexus d’abord !)et surtout Anti-Flag pour le set court mais efficace qu’ils ont donné ce soir là pour le plaisir d’un parterre de poings levés fendant l’air au rythme des “Die For The Government” et autres “Turncoat“. Ce n’est peut-être pas la révolution, mais sans doute la révélation et la consécration pour ces 4 jeunes gens aujourd’hui incontournables dans la scène Punk Rock américaine.

NDR: Merci aussi à Jaife pour la photo que j’ai pu détruire en quelques minutes sous ‘toshop et aussi pour sa connaissance sans fin sur les spacieuses PorChes… 😉