Votre mot de passe vous sera envoyé.

Ces enfoirés de hackeurs sans foi ni loi s’en sont pris à l’honnête et droit Gene Simons. Le denial of service a eu lieu ce weekend sur les sites du gentilhomme de Kiss, et fait donc suite à ses déclarations de la semaine dernière. Du coup, il en profite pour surenchérir : il n’en démord pas et promet aux jeunes gens (bah oui, tu pirates donc t’es jeune) des poursuites et du bon temps pour leurs petites fesses en prison. C’est en intégralité et en VO dans la suite, avec la réponse d’un membre de The Bureaucracy, responsable de l’attaque.