Votre mot de passe vous sera envoyé.

0,7 : c’est le pourcentage des ventes qui seraient influencées par le téléchargement illégal de mp3 sur l’Interweb selon deux membres du Journal of Political Economy. Bref, quasimment rien contrairement à ce qui est annoncé depuis longtemps par la RIAA (Recording Industry Association of America). Mais il reste que l’étude se base uniquement sur l’activité deux serveurs allemands P2P par rapport aux ventes de 680 albums aux Etats-Unis. Les allemands parce que ce sont tous des nazis pirates et les américains parce qu’ils sont producteurs de bonne musique.

Les pertes annoncées par l’Industrie du disque seraient alors uniquement dûes aux problèmes de stocks, du boum des ventes de DVD et de la vente en ligne de musique.

La RIAA serait actuellement en train de fabriquer des poupées vaudous ressemblant étrangement aux responsables de cette étude.