Votre mot de passe vous sera envoyé.

Par ses dernières livraisons, Anti-Flag a prouvé qu’un message politique fort et pour le moins contestataire se devait d’être accompagné d’une musique plus lisse et d’un look plus travaillé pour plaire à cette fascinante jeunesse traitant avec la même gravité le Patriot Act et Emily the strange. Paint It Black ne l’entend pas de cette oreille. Leur musique est à l’image de leur message, à savoir brutale, rugueuse, urgente et sans concession. L’EP ‘Surrender‘ en offre un bon échantillon. Les américains déroulent en 10 minutes leurs brulots hardcore, avec une rage dévastatrice, comme si les Gallows s’étaient pris du 220 V dans les fesses. Alors, oui, du coup c’est décousu, on a du mal à voir comment s’articulent les chansons, mais on s’en taperait presque, tant l’énergie du quatuor nous saute à la gueule. Exception notable, le titre ‘Sacred‘ présente une phase mélodique surprenante et éclairée, à même de convaincre les plus réticents au style hargneux des natifs de Philadelphie. On aimerait bien que Paint It Black continue dans cette direction, mais pour l’instant on se contentera de ce ‘Surrender‘ en forme d’appel au moshpit.