C’est quoi le problème de Mogwai ? Il est évident que la vision de leur musique est différente de leur côté du micro, mais on se demande quand même ce qui les pousse à composer des morceaux si peu expressifs. Hardcore Will Never Die, But You Will était globalement chiant. Sur Earth Division EP, c’est tout pareil.

Get To France est une intro mélancolique, mais chiante. Hound Of Winter est jolie, avec son harmonica emprunté à Bob Dylan et ses voix doucereuses, mais chiante. À ce stade du disque, on se pose des questions, entre deux bâillements : les membres de Mogwai ont-ils été pris d’un engouement pour les berceuses ? Est-ce qu’il y a un rapport avec la pochette, ce lion qui, en pleine nuit, va apparemment se coucher ?

Quand Drunk and Crazy commence, on se dit que c’était juste une mauvaise parenthèse, qu’avec ce synthé ravageur gorgé d’overdrive, il va se passer quelque chose. Sauf qu’en fait c’est tout aussi chiant. Puis Mogwai repart dans sa lubie autour des mélopées avec Does This Always Happen ?. Mêmes fausses mélodies, mêmes arrangements creux…
Le titre de ce morceau est comme la question d’un médecin qui vous ausculte.

– Ça vous arrive souvent ?
-Oui docteur, je suis pris de somnolences et en même temps d’irritation quand j’entends Mogwai jouer. Ça fait longtemps qu’ils font ça et j’aimerais vraiment qu’ils arrêtent, mais comment ?
-C’est simple. Arrêtez d’écouter Mogwai.