Ou comment Brandon Flowers and co continuent à se prendre pour Bryan Ferry ou Duran Duran

A tort.