Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings est mieux que ‘Bug‘ de Dinosaur Jr.? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings est mieux que ‘You’re Living All Over Me‘ de Dinosaur Jr.? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings arrive à la cheville de ‘Zen Arcade‘ de Hüsker Dü? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings vaut quoi que ce soit à côté de ‘Bleach‘, ‘Nevermind‘ et ‘In Utero‘ de Nirvana? Non.

Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings a d’aussi bonnes chansons que ‘Bakesale‘ de Sebadoh? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings est aussi incendiaire que ‘Superfuzz Bigmuff‘ de Mudhoney? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings en impose autant que ‘Dirty‘ de Sonic Youth? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings rivalise avec la tension sourde de ‘Spiderland‘ de Slint? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings balance de la nerd-pop vénère aussi convaincante que celle de ‘Pinkerton‘ de Weezer? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud NothingsTrompe Le Monde‘ comme les Pixies? Non. Est-ce que le nouvel album des Cloud Nothings exploite [url=https://www.visual-music.org/chronique-1486.htm]tout le potentiel[url] décelé avec ‘Attack On Memory‘ des Cloud Nothings? Non.

Est-ce que Dylan Baldi a écrit huit variantes de la même chanson pour émuler tout ce beau monde sur ‘Here And Nowhere Else‘? Oui. Est-ce que ‘Psychic Trauma‘ est un excellent single? Oui. Est-ce que tous les autres titres craignent en comparaison? Oui. Est-ce que poutrer sans relâche cache un peu la misère? Oui, sans plus. Est-ce que les Cloud Nothings peuvent mieux faire? Oui, certainement.