Chacun semble porter sa croix, Crosses en ont fait leur emblème. Crosses, pour ceux qui ne connaitraient pas encore, c’est Chino Moreno des Deftones (signe de croix), et Shaun Lopez, ancien membre de Far (qui ont laissé leur croix avec le fameux ‘Bury White‘) comme membres principaux.

Au lieu de passer leur temps libre à jouer à taper sur rond, carré, croix ou triangle, ils ont sorti leur premier EP, avec une croix, qui a permis d’avoir Chino dans un autre registre. Plus éloigné de Deftones, avec une production plus poussée, dans un registre pop rock électro, la saturation est mêlée aux ambiances discrètes et sombres. Plus qu’un énième projet à barrer d’une croix, ici tous les titres peuvent être cochés, avec notamment ‘Option‘, qui avec son rythme endiablé, explose durant le refrain.

Leur 2ème EP, avec 2 croix, ne bénéficiait plus de l’effet de surprise, et n’était pas porté non-plus par un énorme morceau, mais pouvait tout de même laisser entrevoir une continuité dans la qualité générale et le soin apporté aux compositions.

Composé de 15 titres, ‘Crosses‘, l’album ou 3 croix, on se dit que les quelque nouveaux titres en plus ne valent peut-être pas l’achat de l’album, après tout, il s’agit plutôt des 2 premiers EPs en mode aléatoire avec quelques titres bonus au milieu.
Néanmoins, ces nouveaux titres apportent des nouveautés dans l’ambiance. ‘Bitches Brew‘, titre qui tutoie le trip-hop durant les couplets, se lâchant durant les refrains et avec un final hurlé à marquer d’une croix pour l’intensité. Quand on connait le passif de Chino. ça permet de le découvrir plus mélodique (‘Blk Stalion‘), voire presque trop d’ailleurs sur ‘The Epilogue‘, ou haché comme on a plus l’habitude avec les Deftones (‘1994‘).
On pourra par-contre faire une croix sur ‘The Years‘, titre inédit qui aurait pu figurer sur l’album, à défaut de rester un titre de BO.

Réussi dans l’ensemble, après avoir découvert cet album sur plusieurs années, c’est la croix et la bannière d’apprécier les nouveaux titres dans l’ensemble. Ils passent au second plan, même si après plusieurs mois, le fait de ne pas avoir croisé un titre permet de ré-apprécier l’album dans son intégralité.

Notes:
4/5 si vous n’avez jamais écouté
3/5 si les 2 EPs sont bien assimilés