Lechuza‘ est le second album du groupe découvert par un certain Tom DeLonge. Après avoir tourné avec Blink-182, le groupe a réussi à devenir autonome. C’est ainsi qu’on a pu les voir récemments en France aux côtés de New Found Glory, pour justement faire la promotion de ‘Lechuza‘.

Alors que leur album précedent ne se démarquait pas tellement de la vague nu punk (on était alors en 1999), le second opus est plus marqué par les influences métal des années 70-80. L’utilisation de gratt intensive se remarque par ailleurs dans les tracks ‘ Tearjerker ‘ durant l’introduction ou carrément ‘El Borracho‘ qui semble être un hommage à ce rock, quasiment disparu aujourd’hui (mais qui semble être réactualisé grâce au punk façon Sum 41 et cie…).

Katie W.‘ qui fait partie de la soundtrack du film American Pie 2 est un tube en puissance, mais pas popisant… Les influences rock singularisent énormement leur jeu et on ne peut que secouer la tête à l’écoute de leur album. Cela change des groupes comme New Found Golry (oops… désolé) pour ne pas citer de nom. A noter que la voix aussi est plutôt remarquable et est souvent doublée par l’un des autres membres du groupe, ce qui intensifie encore plus la mélodie et force l’écouteur potentiel à son tour à reprendre les refrains des chansons telles que ‘Phoebe Cates‘ ou encore ‘Threesome‘.

Un album rafraichissant malgré les sonorités rock anciennes, qui permet de changer un peu du rock pop très tendance en ce moment.

Ah ouais, une track à vraiment écouter : ‘El Borracho‘, magnifiquement introduite par une ambiance très film noir au violon, puis suivi d’une guitare et d’une batteries au rythme très lent mais entrainant. A noter que l’hidden track est très rapide et défoule énormement. Avis à tous les pogoteurs en herbe.