Qu’on est heureux lorsque l’on a en sa possession une galette de ‘Noise‘ d’Archive, qui n’a d’ailleurs de bruyant que son nom. Pouvoir s’écouter et réécouter la très énervée ‘Fuck U‘ ou les pink floydiennesPulse‘ et ‘Noise‘ complètement trippantes… Et dire qu’on voyait peu à peu ce groupe effectuer son ascension sans s’en rendre réellement compte, avec trois albums dont une bande originale symphonique… Et dire qu’on continuera toujours de cracher sur les goûts douteux des Anglais… et dire qu’on s’était complètement planté !

Se faire ballader de tous les côtés dans l’univers d’Archive à tout va, sans réellement savoir s’il s’agit de rock progressif, trip hop, rock-brit ou tout simplement pop… Mais après tout, on s’en fout, l’important étant que les compo’ sortent réellement des tripes de Darius Keeler , avec toute la puissance que cela entraîne. Une chose est sûre, dorénavant, Archive sait quelle direction emprunter ou plutôt quelles sensations partager et les exprimer. La voix planante de Craig nous fera côtoyer les cieux avec ‘Conscience‘, sublime morceau où l’on se sent flotter, partagera sa rage exacerbée et violente (tant musicalement que dans les paroles) avec ‘Fuck U‘ pour nous calmer avec ‘Me & You‘ et son synthé retro… Les instruments semblent être pris dans une manège et se suivent un par un, laissant place à de longues phrases mettant en avant les talents de song-writings, avec parfois des interludes electros destructeurs à renforts de distorsion poussée au maximum… En un mot, puissant.

Il est indéniable que ‘Noise‘ est une expérience à ne surtout pas manquer, captivante, hypnotysante, mémorable. A posséder, d’urgence. Sûrement le meilleurs effort d’Archive. Chapeau.