The Death Of Apathy‘ ou Punk vs. Métal 🙂

Stranger By Day est un groupe originaire d’Atlanta plutôt méconnu en France, pourtant leur musique vaut vraiment le coup d’être écoutée si vous aimez le métal et le punk. Leurs atouts sont la puissance et la mélodie : ces deux composantes sont omniprésentes dans leur deuxième, ‘The Death Of Apathy‘.

Les hostilités (expression courante chez les journalistes de haut niveau) débutent avec ‘My Past Aside‘, une chanson qui annonce tout de suite les couleurs du groupe, du hardcore mélodique à la limite entre le punk et le métal. Une voix rocailleuse vient agrémenter la mixture musicale rythmée par une batterie du tonnerre, des guitares énergiques, et une basse lourde à souhait. Le début du morceau est Punk ou même Pop Punk puis vers la fin le second chanteur s’énerve et montre ce qu’il a dans la ventre. Pour rester dans le même genre, ‘The Arsenic We Speak‘ allie une voix légère et pop à des cris de bête humaine, ce qui forme un son vraiment intéressant, à la fois violent et harmonique. ‘To See You Fail‘ retentit en restant toujours dans l’état d’esprit du groupe. On pourrait presque croire que certaines chansons constituent des chapitres et des suites, pour former une histoire. Le morceau est bombardé de palm mute par les guitaristes du groupe, juste avant la conclusion du morceau, puis après l’orage vient le beau temps.

Blind Faith‘ commence très bien avec un joli riff entraînant, les grosses guitares et le monstre du groupe le rejoint avec vivacité, pour s’emparer du morceau. Tout au long de l’album, c’est un homme qui semble converser avec un démon : tour à tour ils s’expriment. ‘The Final Breath Is Now‘, un titre au nom évocateur, est brutal et très rapide : on n’a pas le temps de souffler entre chaque passage de piste (d’ou le titre peut être). La musique est composée de riffs punk à la power chord et mélodiques puis d’un changement de tonalité, retour dans les graves, et dans les profondeurs de l’enfer.

My Apathy‘ est peut-être le paradis après la mort : un clavier vient nous reposer les oreilles, une entracte au dessus des nuages, une ambiance légère et paradisiaque nous entoure. Ce morceau sonne très electro, il est vite rejoint par les instruments de base d’un groupe comme Stranger By Day, mais ceux-ci sont cléments et accompagnent doucement le clavier. Le paradis c’est fini, il faut revenir sur terre ou nous attendent des gens qui aiment pousser la gueulante, eh oui vous l’aurez deviné on retrouve notre cher ami le monstre qui nous souhaite la bienvenue, on se demanderait presque s’il nous en veut ou pas d’être aller la haut… Des effets electro sont rajouté en plus des instrus, pour une ambiance légèrement industrielle.

Le côté punk revient en force avec ‘Crushed Lungs Say Its Love‘, et expose ses meilleurs riffs, ce qui énerve beaucoup le crieur du groupe. Un très bon refrain et une mélodie franchement géniale viennent remonter le moral, un sentiment de liberté. Cela ne pouvait pas durer, le rythme s’accélère et redevient sombre à notre plus grand plaisir, il faut savoir se diversifier. On se demande avec quoi sont alimentées les mains des gratteux de ce groupe tonitruant, les grattes agiles nous pourchassent. La partie de guitare de ‘Unheard‘ fait penser à une machine gun, des solos interminables et corsés la rejoignent. Le riff d’introduction de ‘Chicago‘ sait y faire et nous emmène encore dans un voyage psychédélique au centre de la montagne noire.

Les premières secondes du morceau suivant nous bercent, peut-être un morceau calme pour détendre l’auditeur ? Oui c’est ‘Cult Vip‘ qui fait office de deuxième entracte ! Vous vous êtes bien reposés ? Bah on y va alors ! Ca repart ! Comme à l’habitude du groupe une musique mouvementée et non disciplinée vient vous extraire de votre torpeur, c’est ‘Everytime‘ ! ‘A passing memoir of my Falling Appart‘. Un morceau punk mélo, accoure interrompu par des gros riffs métal, un bref moment de tranquillité vous sera accordé vers 2 minutes 50, c’est le passage du sous-sol au jardin, c’est le final de l’album, une harmonique artificielle a le dernier mot …

Pour résumer Stranger By Day est un groupe qui a la volonté de mélanger punk et métal dans ses chansons, ce qui provoque un étonnant mélange pas déplaisant du tout, des musiques saccadées lourdes et rapides vous attendent. Un très bon album qui annonce une carrière prometteuse pour ce groupe d’Atlanta dans la lignée de Strung Out mais dans une version plus violente …