Il n’y a pas à dire, malgré ce que pensent beaucoup de gens, nous sommes quand même pas mal gâtés avec une scène française pleine de vie et de talent. Il suffit seulement d’y prêter une oreille pour s’en laisser convaincre. Freygolo sont de ceux là, de ceux qui avec un cd vous donne la banane pour la journée ! Après un ‘(sur)prize fool‘ qui avait fait plus sensation en Allemagne qu’en France (bien que son accueil en France soit plutôt bon), Freygolo se lance à nouveau dans la conquête du paysage ska punk français et à vrai dire, il y a fort à parier qu’avec ‘Time To Drop The Gun‘, nos six niçois vont enfin conquérir les adeptes de ska punk de notre hexagone.

Voilà déjà deux ans que ‘(sur)prize fool‘ est sorti, c’est encore une fois Christian Carvin (Romeo is Bleeding, Eths, etc) qui est aux manettes et ça se voit. Le cd dispose d’une qualité sonore exceptionnelle. Le son est clair, puissant, précis. Tout au long des 14 titres de ce nouvel album, Freygolo parcours les différents univers du punk. Du ska (‘Nothing But My Tv‘, ‘Wasting My Time Again‘) au mélo (‘Inside Conflict’s Toy‘) en passant par la pop (‘Loaded Dice‘) et même le reggae sur l’intro de ‘All Is Said and Done‘, Nos niçois s’essayent sur ces différents styles avec toujours LA touche qui fait que l’on reconnaît indéniablement le groupe.

C’est principalement un punk rock mélo que nous sert le groupe, sur ‘Growing Up‘, ‘Falling Down‘ ou ‘Another Lyrics About Love‘, le tempo rapide, les grattes sonnant mélo a fond et la voix et les choeurs parfaitement juste font de chaque piste une parfaite réussite. Ce que j’apprécie sur ce cd, c’est aussi les parties cuivres, quand trombone et trompette s’élancent et retentissent. Il serait impensable de ne pas avouer les sonorités Nofxiènnes ou encore de groupe comme Catch 22 ou Reel Big Fish, mais la comparaison s’arrête à l’inspiration. En effet Freygolo garde son son qui lui est propre. On retrouve aussi au sein du cd une reprise de Operation Ivy parfaitement effectuée avec une voix des choeurs un peu plus brut de pomme.

Petit bravo à la pochette qui est magnifique avec la télé tunée à coup de stickers, le pistolet première génération de la Nintendo ainsi que cd et cassettes vidéos de Nofx que tout le monde a sans doute au sein de sa vidéothèque. En gros c’est agréablement bien foutu.

Avec ce nouvel album, la scène française marque un nouveau point (après Hogwash, Mel Team Plugs et j’en passe énormément…). Si ‘Time to Drop The Gun‘ n’est pas une réussite, alors je suis le nouveau président des Etats-Unis, qu’on se le dise ce cd est un album à ne pas manquer si l’on s’intéresse un temps soit peu à notre belle scène indé’.