Le but d’un chroniqueur de webzine est principalement de donner son avis sur le cd mais aussi de donner envie au lecteur d’écouter et de (si possible) apprécier le cd. C’est souvent une question que se posent les chroniqueurs. Ma chronique donne-t-elle envie ? Et bien cette chronique n’est pas là par hasard. C’est après avoir lu la chronique d’un collègue de chez la Wassingue que l’envie m’est venue d’écouter ce cd. Say Anything m’était encore inconnu avant ce cd, normal car ‘Is A Real Boy‘ est leur premier album, c’est donc les oreilles grandes ouvertes que je commence à écouter ce cd.

Et l’album commence avec une chanson de rébellion‘. Voici les quelques mots qui introduisent ‘Belt‘, première chanson de l’album. Say Anything pourrait être assimiler à un Against Me bis mais bien que leur style soit très ressemblant, la confusion est impossible. Un des gros points de ce cd est sans nul doute la voix qui, loin d’être exceptionnelle, est quand même touchante et sincère. On arrive à percevoir et sentir la rage sans que pour autant qu’il hurle ou cri. Coté musique, guitares saturées et mélodies accrocheuses sont de la partie, le tout avec un son impeccable. Les choeurs quand à eux donnent au cd ce petit plus, ce petit point rageur qui se lève lors de l’écoute de ‘Every Man Has A Molly‘ ou de ‘Spidersong‘ et qui fait que leurs chansons sont si entraînantes. Ce cd contient de véritable petit bijou, ‘Alive with the Glory of Love‘ en est le parfait exemple. Impossible de ne pas remuer voir danser sur cette chanson. Un exemple type de ce que Say Anything sait faire de mieux, un refrain des plus entraînant, des paroles et un chant si touchant qu’il vous oblige à vous taire et écouter, et des choeurs qui font que oui, on a envie de serrer les épaules de ses potes et de chanter tous ensemble, unis comme un seul homme. ‘The Futile‘ en est le deuxième exemple, les ‘Oh Oh Oh‘ sont tous simplement parfait, comme si il n’y avait pas d’autres moyens de voir cette chanson, le groupe montre sa capacité à compléter une chanson sans la charger. Le groupe varie les effets, sur ‘Yellow Cat (Slash) Red Car‘ par exemple avec un orgue plus présent. Bref c’est quasiment un sans fautes que nous sert Say Anything, que ce soit plus heavy sur ‘An Orgy of Critics‘ ou bien plus pop sur ‘Every Man Has A Molly‘, le groupe fait mouche et nous touche. Le cd se termine sur la country ‘I Want To Know Your Plans‘, avec un magnifique refrain et des choeurs simplement terrible ! Au bout de la treizième piste, ‘Admit It !‘ montre le talent d’écriture de Say Anything avec une dernière chanson étant de loin ma préférée.

C’est plus qu’un simple cd que nous livre Say Anything, c’est un exemple de sincérité et d’énergie que malheureusement peu de groupes arrivent à faire. Heureusement pour nous, Say Anything n’est pas un simple groupe. Parfois de véritable bijou passe sous le nez des gens sans même qu’ils s’en aperçoivent. ‘Is A Real Boy‘ en est l’exemple.

Un grand merci à Axx pour m’avoir fait découvrir ce groupe.