C’est bien pratique les rééditions, surtout quand le disque que l’on s’était acheté est aujourd’hui tout rayé. Et si en plus l’objet est embelli grâce à un joli digipack et à 3 titres dont 2 issus du premier EP du groupe et de 2 vidéos bien rigolotes, pourquoi se priver de celle du premier album du Dead Pop Club, sorti à l’origine en 2000 ?

Surtout qu’à l’époque, nos quatre super-héros maîtrisaient déjà une bonne partie de leurs pouvoirs même si l’on sent nettement qu’ils cherchaient encore leurs marques. Alors on teste : décharge Samiamesque (‘Up To You‘), friandise pop-punk (‘Go !‘), instrumental emo (‘Number 8‘), hybride ‘emo-pop-stoner‘ (le très bon ‘Rip Off‘), inclinaisons noisy
Le tout reste pourtant drôlement efficace et énergique, grâce à des mélodies abouties et la production claire sonnant bien indie de Fred Norguet.

Et si certains morceaux évoquent déjà la veine ‘emo pop-punk n’roll‘ de l’excellent ‘Autopilot Off‘, les fans du second album ne se retrouveront pas forcément dans ce « Superpower », et inversement. Mais bon, à qui, à part les fans, sont destinées les rééditions ? Et comme ne pas être fan du Dead Pop Club est une faute de goût…