Onze ans, onze ans que Seven Hate parcours la France. Comme le dit la fiche presse, ils auront marqués toute une génération. Ils sont nombreux tous ces groupes français qui ne pourront renier qu’outre les groupes ricains, il y avait aussi en France, un groupe phare qui les inspirait. Et soudain, c’est fini, terminé, et quand on sort de la salle de concert du tout dernier show des Savons, de leur toute dernière tournée, on sent un vide. Alors tout gros groupe, ce doit d’avoir un Tribute et ce n’est pas les 19 groupes qui se sont proposés pour faire celui-là qui diront le contraire.

Dans une jaquette plus que classe, on prend le cd et on part dans un passé revisité par les groupes qui ont cotoyés ou qui ont étés influencés par Seven Hate. Lost Cowboy Heroes, Dead Pop Club, Uncommonmenfrommars, The Pookies, Flying Donuts, les feu Homeboys, Thirty Six Side où les tout récents Sons Of Buddha, tous, présent afin de reprendre des tubes comme ‘Carry On‘, ‘Golden Dream‘, ‘Fickle‘, ‘Never Forget‘ (reprise à l’acoustique, tout simplement superbe), ‘Song For Lardons‘, etc. Impossible de ne pas être nostalgique à l’écoute de ce Tribute, impossible de ne pas penser à ‘Budded‘, ‘Hom Grown‘, ‘Is This Glen‘, etc. Et c’est tout à fait normal, on a envie de retourner écouter tout ces cds qui font que je suis là devant mon clavier à en parler. Malheureusement tout n’est pas parfait et on aura du mal sur certaines reprises de ‘Thin Barks‘ repris par Dickybird par exemple ou encore ‘Good Vibration‘ repris par Enki.

Malgré tout, nous avons là un Tribute vraiment interessant de part l’approche de chaque groupe qui conserve son style et qui nous font re-découvrir tout ces tubes. Et en plus d’être interpreté quasiment parfaitement, ce tribute nous permettra de nous souvenir longtemps, trés longtemps que Seven Hate, c’était plus qu’un groupe, c’était une Savon’Attitude.