Ah Mxpx, je vous avouerai ma déception tout de suite. Quand j’ai reçu ce cd, je m’attendais à une grosse daube que j’aurais terriblement apprécié à descendre. Malheureusement et surtout heureusement ce cd n’est pas une daube, loin de là. Bon on est pas encore de retour completement vers l’efficacité d’un ‘Teenage Politics‘, mais on y vient. Pas de panique !

C’est sur qu’après les derniers opus du groupe qui viré tout simplement vers une pop niaiseuse, on été en droit de s’attendre à ce que le groupe nous fasse un pas de plus vers l’enfer. Mais quand on commence à écouter ‘The Darkest Places‘, on a un petit sourire qui nous revient sur le coin des lèvres, oui ça sonne Mxpx et pas Simple Plan, nous voilà rassuré. Certes des pistes comme ‘Young And Depressed‘ sont un peu en deçà du reste mais ‘Heard That Sound‘, ou encore ‘Cold Streets‘, débordent d’efficacité. Points rageurs sur ‘Cold Streets‘, grattes bien grasses sur ‘The Story‘. On touche un peu à tout et parfois on s’égare, comme sur ‘Wrecking Hotel Rooms‘ que je vois déjà en fond sonore lorsque Brittany part avec Chad se balader sur les plages de Miami main dans la main. Non pas que cela soit mal exécuté, c’est bien fait mais malheureusement déjà beaucoup trop entendu. Alors il y a toujours des pistes marrantes comme cette ‘Late Again‘ où notre groupe se la joue roi de la countrie, mais Mxpx fait du yo-yo. On trouve tour à tour, tubes, bonnes chansons, et moins bonnes. Côté paroles, Mxpx nous sert de bon truc comme sur ‘Young and Depressed‘, You’re young and depressed, But you’re pretty well dressed, critique plutôt sympa de tout ces emo-machin-qui-chialent-tout-le-temps.

Avec ce ‘Panic‘, Mxpx nous sert un album efficace pour la majorité des pistes. Et même si c’est pas toujours du cent pour cent efficace. C’est vachement mieux qu’un ‘Before Everything And After‘. Alors à conseiller à tout ceux qui veulent danser et s’amuser cet été. Ça vaut largement mieux qu’un tube de l’été made in TF1.