Psyopus officiant dans ce que l’on étiquette math-metal, on est toujours tenté de comparer leur son à celui de ceux qui y excellent, The Dillinger Escape Plan. ‘Ideas Of Reference‘, premier album des américains de Psyopus, mêlant hardcore barré et free-jazz, s’il ne réussit pas à égaler les chefs d’œuvres de ses ainés, s’en rapproche néanmoins comme très peu y sont parvenus.

Et en sachant qu’ils ne sont que 4 dans le groupe dont un fou-furieux hurleur, cela ne fait que confirmer le fait qu’on tient là l’un des groupes les plus techniques et violents musicalement parlant en activité aujourd’hui., notamment Christopher Amp, le guitariste (auquel on ne retiendra pas sa participation au ‘casting’ pour devenir guitariste au sein de Limp Bizkit comme le mentionne la bio). Les 9 titres de l’album font en effet la part belle aux talents du musicien qui manie et maltraite sa six-cordes comme d’autres résolvent des équations avec en commun une sacrée bosse des maths; ce qui au final en agacera certains pour qui le son de guitare strident viendra taper sur les nerfs, et d’autres qui baveront de jalousie devant le jeu du virtuose d’une technicité scotchante.

Un disque cru, brutal et radical qui ravira ceux toujours à la recherche de maîtrise technique en Metal / HxC, et ceux qui avaient été déçus par la légère baisse de violence de The D.E.P. sur ‘Miss Machine‘ et seraient en manque de sensations extrêmes.