Nervous Cabaret est un groupe qui porte plutôt bien son nom. Tout les ingrédients sont ici réunis pour que l’auditeur se retrouve en plein milieu d’un … cabaret nerveux. On pourrait jouer longtemps au jeu des adjectifs sans trouver exactement le meilleur, tellement chacun d’eux est valable mais trop faible. Intense ? Furieux ? Hystérique ? en tout cas, le mélange de tout ça donne un premier album assez improbable au premier abord, puis finalement assez génial.

On commence assez fort avec ‘Mel Gibson‘, et son intro entrénante. On sent dès son intro que cette chanson, est celle qui tire l’album vers le haut. Les influences se concrétisent par la suite avec ‘Instant Lady‘ et son tempo assez heurté, et la voix de Kid [Sic], a la fois haute perchée et très juste. Un phrasé parfois presque Rap, posé sur une esction instrumentale pas banale. Tymbale en guise de percussion principale, Basse, Piano, Trompette, et Guitare/chant font de Nervous Cabaret un groupe surprenant, intrigant, et finalement novateur.

Ratatat Heart‘, et son intro à la guitare, rejointe par le chant, et une basse discrète, sonne comme le morceau plus intime de l’album, peut être avec le très prenant ‘Alone Together‘ celui où Kid [Sic] semble se confier. Plus Jazzy sur ‘God’s Greatest Lover‘, l’ambiance change d’un morceau à l’autre, tout en restant dans une veine Cabaret. Le morceau ‘Kid (sic)‘ sonnerait presque comme Pop, mais le mélange des instruments le rend Hybride, et plus interessant qu’il n’y parait au premier abord.

Nervous Cabaret signe un premier album à la fois génial et déconcertant, dont on ne sait pas vraiment quoi penser à la première écoute, mais l’atmosphère générale et assez rare dans le milieu Rock actuel n’est au final pas déplaisante loin de là. Et souvent, ce sont les artistes déconcertants les plus interessants. Fortement recommandé.