Argh. Le cauchemar du chroniqueur … Un super disque, mémorable, mais avec des titres impossible à retenir ou a prononcer d’une seule traite sans mourir d’asphyxie … Premier exemple, la première piste , The Great Leap Forward Poured Down Upon Us One Day Like A Mighty Storm, Suddenly And Furiously Blinding Our Senses. Ouais. Tu fais moins le malin là hein ?

Bon, plus sérieusement, Red Sparowes nous livre ici sa deuxième fournée, après At the Soundless Dawn, en 2004. Ce side-project rassemblant des membres d’Isis et Neurosis pour ne citer qu’eux perpétue la tradition des instrumentaux longs et torturés. Cependant, on notera une ambiance moins métal et moins sombre que certains passage d’Neurosis.

8 morceaux composent cet album destinés aux fan d’ambiance noisy, où le climat s’installe sur de longues minutes, au grès des larcens et des montées crescendos dans la puissance de ces instrus.

Ce disque est donc à reserver en priorités à ceux à qui n’ont pas peur de se laisser porter par une atmosphère envoutante sur la durée, puisque malgré la présence de seulement 8 titres, la durée de l’album est d’une heure. Une heure qui passera d’autant plus vite et agréablement pour les amteurs de Pelican, Isis ou Neurosis entre autres.