Après moins d’un an d’existence, et donc depuis la séparation d’Hot water Music, The Draft, composé de trois des quatre HWM sort son album a une date clef pour les Etats-Unis, le 11 Septembre.

La première surprise en écoutant l’album es de constater qu’il n’est pas une suite logique d’HWM, mais que le groupe prend tout de suite ses aises dans un Punk Rock moins agréssif qu’auparavant, avec un chant peut-être un peu plus mélancolique, ‘New Eyes Open’, ‘Bordering’. D’autres morceaux surprennent comme ‘Alive Or Dead et son riff bien ravageur du début et son ambiance Punk mélodique rondement maîtrisée (sans oublié les ‘Woo ooh’ [Alice ?] sur le refrain). On ne s’ennuie pas le long des 36 minutes qui composent un premier album réussit et qui voit le groupe réciter ses ballades rock de façon impeccable ‘Impossible’, ‘This Tide Is Out’, parmis les bombes Punk Rock citées avant.

In A Million Pieces est un de ces disques qui lassera peut-être au bout de maintes écoutes, mais qui a le mérite (non négligeable) de foutre un peu de soleil et de chaleur dans un ciel desespérement froid en ce moment.