Box Codax ? Non ce n’est pas le générique du Botox® mais le projet solo de Nick McCarthy, guitariste de Franz Ferdinand. Enregistré en moins de 10 jours avec son ami d’enfance Alex Ragnew et sa femme Manuella, Only An Orchard Away se révèle être un joyeux bordel électro, complètement décalé, absolument illogique. Le projet parallèle parfait quoi. Ou bien simplement le coup de pouce d’un guitariste désormais connu à un ami qui n’aurai jamais percé sans son aide…

Définitivement kitsch, l’album mélange punk, électro, pop et disco le tout sur fond d’humour noir et de paroles sans aucun intérêt. ‘Pollockshields Girls‘ (on vous avait pourtant prévenu !) impose tout de suite le ton avec sa mélodie Bontempi (qui rappellera certaines B-Sides de Franz Ferdinand) et son chant insupportable. Elle se révélera pourtant être une excellente introduction après quelques écoutes. S’en suit ‘Dogs to the Beaches‘, plus classique, et la partie la plus intéressante de l’album en 4 chansons : ‘I swam with the otter‘ calme le jeu, ‘Naked Smile‘ en parfait single permettra aux clubbers du dimanche de se trémousser dans leur salon. Ambiance western avec ‘Like A Rock‘ puis bossa nova (!) sur la très réussie ‘Do it with Charm‘.
La seconde partie de l’album est elle plus banale, enchaînant sampler sur sampler dans une ambiance qui fini pas être vite lassante. Mention spéciale néanmoins à ‘Missed Her Kiss‘ qui rappellera le meilleur de Basement Jaxx sur le refrain.

Un album difficile à aborder qui au final séduit, c’est là toute la spécificité d’Only An Orchard Away. Sauf que pour certains la blague restera de mauvais goût… les Box Codax ont promis un EP tous les 6 mois, on verra bien la suite.