Mark Hoppus et Tom DeLonge, nos deux compères de Blink-182 ont eu un fin museau pour pondre cette nouvelle version d”Atticus… Dragging The Lake II‘ où on retrouve la crème de crème de ce qui se fait de mieux dans la vibe pop-punk de nos jours… Je veux du Finch, je veux du Thrice, je veux du Lagwagon, je veux du Taking Back Sunday, je veux du Rise Against et j’en veux encore pleins d’autres. Ben voilà chose faite, et à vrai dire, c’est trop bon.

Et comme si c’était pour casser cette tradition qui voulait qu’un cd du genre dure entre 20 mn à 30 mn plus quelques photos en bonus à tout péter qu”Atticus… Dragging The Lake II‘ tient carrément sur deux cds. Deux cds bourrés de mélodies plus accrocheuses les unes que les autres, que ce soit les ‘vieux de la veille’ comme cet inédit de Blink-182, ou encore celui de Lagwagon qui perd son pari en voulant éviter de tomber dans la pop et qui se rapproche peut être un peu trop de Good Charlotte (mais qui gagne en mélodique), et surement plus intéressant pour nous avec ce qu’on va appeler ‘the next big thing‘. Thrice nous a déjà pas mal accroché et vient confirmer ce qu’on penser d’eux avec ‘To Awake And Avenge The Dead‘ qui porte décidemment bien son nom où le groupe nous entraine dans un monde chaotique au possible. Avec ça, Taking Back Sunday n’a rien à envier avec sa track tourbillonante et logiquement entrainante… Et Rise Against accompagné d’un magnifique solo guitare qui retourne la tête. Et que dire de la chanson pondue par Dropkick Murphys, toujours aussi teintée de ses influences celtiques et festives ?!

Cette compilation regroupe vraiment d’excellents morceaux, à écouter quand il fait beau, quand il fait la forme, quand il veut être joyeux. Une perle rare dans le genre qui donne dans un peu tous les genres du punk, c’est agréable et que l’étiquette ‘Atticus‘ (marque de fringue créee par les deux membres de Blink-182) ne vienne pas froisser certaines personnes sensible au sujet dit de ‘commercialité’ car si tomber dans le commercial c’est ça, que dieu soit loué!