Ca fait a peu près sept mois que ce machin japonais orne un coin de mon bureau (supporte mes tasses de thé, et autres trucs du genre, j’ai trop de respect pour mes meubles). J’ai écouté le cd, quand même, puisque je prends sur mon temps pour écrire sur le leur (bien perdu) à faire des sons.

En fait, y’a pas grand chose à dire dessus, mélange pop vaguement rock, quelques guitares saturées (wahoo, folie), un look infâme, et presque tout est dit.

Ah non, pas l’essentiel : LM.C fera au moins quelques heureux : les ophtalmo et les ORL, parce que oui, chez LM.C, la musique pique autant les oreilles que la pochette pique les yeux.

0.5 pour le coté pratique du boitier.