Après 4 ans d’absence, Offspring se décide à enfin sortir un nouvel album, alors au final est-ce de la dynamite ou juste un pétard mouillé ?… J’ai 20 secondes pour vous dire que ‘Rise And Fall, Rage And Grace‘, c’est de la dynamite avec une mèche mouillée, ambigu n’est-ce-pas ?

Au début grand changement, pas d’introduction, juste quelques notes de piano, puis la guitare de Noodles démarre au quart de tour, lançant un son bien Offspringien. Ça bouge bien, c’est rythmé, c’est du Offspring quoi… Le morceau s’écoule et on attend la suite avec impatience. C’est bizarre ‘Trust In You‘, ça me dit vraiment quelque chose… mais oui !!! les premières secondes sont exactement les mêmes que ‘Smash‘. ‘You’re Gonna Go Far, Kid‘ commence bien, puis le refrain, ça me rappelle quelque chose… ben oui c’est ‘Time Is Running Out‘ de Muse, le syndrome Coldplay a encore frappé! Si on passe sur ce pompage le morceau est bien agréable à écouter, Offspring se sert et l’adapte à sa sauce. ‘Hammerhead‘, 1er single de l’album déménage bien, limite surprenant de la part des papys punk. ‘A lot like me‘ démarre au piano, bizarre cet album décidément, ils ont essayé d’innover, pour l’instant c’est réussi.
Si toutes les chansons étaient de ce niveau, cet album aurait été aussi bien qu”Americana‘, mais voilà que déboule ‘Kristy, Are You Doing Okay ?‘… C’est quoi cette chanson ? c’est mou, la voix fait penser à du mauvais Blink-182, c’est chiant, on l’écoute difficilement en entier la 1ère fois, on la zappe vite la 2è. La suite de l’album ne va que dans cette direction, ‘Nothingstown‘, après un couplet bien rythmé, s’effondre sur le refrain, il est loin l’enthousiasme du début… Finalement ça devient chiant d’écouter, allez on continue une bonne surprise peut bien se cacher après… ‘Stuff Is missed Up‘ est sympa mais ne laissera pas un souvenir impérissable, le refrain est sympa et sauve le morceau… Mince je m’endors, ah ben oui c’est normal c’est morceau mou part.2 ‘Fix You‘, ça devient pathétique maintenant, il est vraiment loin le début… Ah je me réveille quels salauds d’abord ils t’endorment puis ils te réveillent d’un coup, mais bon je suis trop endormi pour dire que c’est enthousiasmant, je me rendors pendant 3min., bercé par cette chanson, c’est pas énervant, mais c’est pas captivant non plus… Ah enfin le final, ah ben ça remue enfin, Offspring fait de bonne fins d’albums généralement, ma tête bouge légèrement, j’ai plus sommeil, mais cet album m’a gavé… cool pas de chansons caché je remets depuis le début qui est vraiment sympa et je m’arrête, ‘Kristy…‘ m’a dégouté…

Comme le dit Barney Stinson, une compile ne doit jamais descendre en intensité, là ce n’est pas une montée, c’est une chaîne de montagne, on grimpe, le sommet est super bien puis petit à petit on redescend pour arriver chez soi.