Votre mot de passe vous sera envoyé.
TnCUJVPQH3I

Architects revient le 21 octobre avec « the classic symptoms of a broken spirit ». Préco par là.

C’est dans plus ou moins deux mois mais les anglais nous livrent tout de même aujourd’hui leur « deep fake ».

Outre un passager renoncement aux majuscules, on remarquera le parti pris esthétique assez évident du morceau.

Oui, c’est simple et efficace, mais le titre sauve sa peau avec un joli break glitché et un clip qui joint la vidéo au .mp3 brisé.

Au premier abord il semble bien qu’on soit devant un glitch oportuniste mais néanmoins qualitatif. Enfin on demandera tout de même son avis à Ross, puis qu’après de longues études au fond d’un ordinateur fondu il a enfin passé son diplôme et obtenu la qualité de maître ès glitch.