Votre mot de passe vous sera envoyé.

Cette année, les Arctic Monkeys ont pondu leur pompeux Tranquility Base Hotel & Casino, l’histoire nous dira si le temps le rendra plus pertinent. En attendant cette face B nommée “Anyways” change totalement d’approche avec un morceau enlevé, dynamique où Matt Helders se déchaîne pour sortir de la cage dorée dans laquelle il dort depuis Suck It See. Fini l’ambiance crooner et piano bar, les guitares tracent et Turner reprend sa gouaille d’antan à la vitesse de la lumière.

Non, on déconne ça ronronne toujours autant et cette pochette où Alex passe l’aspirateur est fort à propos car il pourrait faire le ménage tout en chantant cette sérénade.

Aussi on avait zappé mais un reportage de 12 minutes a été partagé à la mi-octobre sur les coulisses de la création de l’album.