Votre mot de passe vous sera envoyé.

Vous connaissez Sleaford Mods, le duo de branques du nord de l’Angleterre qui avec deux ficelles et une capsule de bière te sortent les meilleurs concerts punk du moment ? Découvrez sa version Lot-et-Garonnaise, subtilement nommée Astaffort Mods, au nom que porte le petit pâtelin placé sous Agen où ses deux instigateurs se font chier à mourir.

Tout comme ses modèles britons, Astaffort Mods a choisi la voie du lo-fi le plus dépouillé et le plus bancal, beuglant des critiques acerbes de leur trou-du-cul-du-monde à eux sur un fond de post-punk flirtant avec le hip-hop. Leur petite marque de fabrique ? L’accent du sud-ouest à la Cabrel, bien évidemment, rehaussé de quelques particularités de vocabulaire bien de chez eux. Ne prenez pas la fuite quand vous les entendrez parler de “chocolatine”, par exemple.

Alors c’est clairement pas l’album de l’année, mais cet “AK47” qui a tout d’une parodie est suffisamment bien exécuté et avec un certain respect de l’original, qu’on ne peut que valider.

Source : Mowno