Votre mot de passe vous sera envoyé.

Bon bah voilà, Bob Dylan vient de réaliser la plus grosse vente de catalogue possible le concernant. Il vient de céder l’intégralité de son catalogue à Universal pour 300 millions de dollars ! Du coup, le label pourra récupérer tous les droits inhérents à l’exploitation de ses 600 titres MAIS l’artiste s’est gardé les droits de ses futurs titres et albums à venir, faut pas déconner !

Beaucoup de publications se posent la question d’un tel deal pour un mec déjà blindé mais incapable de tourner à l’heure actuelle et surtout à une époque où Kanye West ou encore Taylor Swift se battent pour récupérer leurs propres titres. Bob n’est pas le seul à céder, puisque le COVID, l’explosion du streaming, les possibles taxes voulues par Biden dans un futur proche sur les gains financiers peuvent en pousser certains à agir, vite, comme Stevie Nicks, Blondie, ou encore The Killers ! Le New York Times expliquant qu’un fonds d’investissement anglais, Hipgnosis Songs Fund, a dépensé plus de 670 millions de dollars pour racheter les morceaux, entre autres, de Blondie, Rick James, Barry Manilov, ou encore Chrissie Hynde (Pretenders)

Bob n’a pas commenté sa transaction mais on précise chez Universal :

“It’s no secret that the art of songwriting is the fundamental key to all great music, nor is it a secret that Bob is one of the very greatest practitioners of that art. To represent the body of work of one of the greatest songwriters of all time — whose cultural importance can’t be overstated — is both a privilege and a responsibility.”

Source : Consequence Of Sound