Votre mot de passe vous sera envoyé.

On savait déjà que l’écoute pendant la grossesse de Mozart ou Bach avait un impact positif sur le bébé, voire qu’il pouvait améliorer son intelligence. L’étude du jour ne montre hélas toujours pas que passer du Patrick Sébastien ou du Sardou à son bébé le rend débile et beauf, mais porte plutôt sur quelques classiques de la musique pop.

Des scientifiques basés à Barcelone ont réalisé des tests sur 300 fœtus entre 18 et 38 semaines de gestations, leur diffusant différentes musiques en analysant leur réaction. La principale stimulation analysée lors des essais est un tirage de langue en bonne et due forme, montrant qu’ils sont sensibles à la musique diffusée. Eh bien figurez-vous que 90% des fétus ont tiré leur langue quand ils ont entendu “Bohemian Rhapsody” de Queen. Libre à vous de l’interpréter comme vous voulez.

Pour info “YMCA” des Village People est juste derrière, alors que Shakira, Adèle et les Bee Gees n’ont montré aucun résultat satisfaisant. Les artistes qui ont le plus extirpé de langues restent indéniablement les grands compositeurs de musique classique, mais aussi pas mal de musiciens africains et indiens.

Dernière information qui découle de cette petite expérimentation, les bébés seraient plus sensibles aux sons aigus, hypothèse un peu infirmée par la faible réussite des Bee Gees, mais soit.

Sources : Noisey et Livescience