Découvert à l’affiche du Hellfest, le projet solo de Jonathan Davis se précise et prend vie avec ce “What It Is” clippé. Cette machine à voyager dans le temps vous renverra en 1999, époque où le néo-métal vendait des millions, pétaient des Ferrari dans ses clips et où l’émo se portait avec des dreads et un baggy.