Votre mot de passe vous sera envoyé.

Jim Ward est surtout connu pour être l’un des membres d’At The Drive-In et aussi à la tête de Sparta. Présent sur Instagram sous le handle jimwardofficial, il organise des Friday Beers où il interviewe un de ces potes. Jusque là, tout le monde a le droit à son apéro post-semaine de travail. Sauf que son dernier pote invité est Josh Homme des Queens of the Stone Age, rencontré pour la première fois en 2000 au festival Big Day Out. En direct de chez lui pendant 45 minutes dans une interview informelle, il lâche quelques anecdotes. Comme avec Dave Grohl, on peut parfois douter de la science du storytelling mais il est rare d’avoir ce genre de personnalité s’épancher aussi longuement dans une interview hors promo.

Il revient sur la peur de sortir Like Clockwork, un album trop dark selon lui qui aurait du amener le groupe à jouer dans des salles plus modestes comme le Troubadour à Los Angeles. Assis devant le groupe avant la sortie, il s’est excusé du contenu en étant sûr que le groupe allait se crasher et leur carrière s’arrêter. En s’allumant une clope, il assume traverser une période pas facile qui lui promet de la musique de qualité selon ses proches…

Them Crooked Vultures est évoqué avec une suite toujours en tête, comme d’hab mais c’est la première fois qu’il précise qu’il attend que Dave Grohl remette le projet en route auprès de John Paul Jones. Vous serez ravis qu’ils ont un groupe de discussion à 3 et qu’ils se textent régulièrement.

Il évoque aussi le retour l’an passé des Desert Sessions pour reprendre son rôle de production qu’il assimile à un rôle de daron.

View this post on Instagram

Josh Homme is my guest

A post shared by Jim Ward (@jimwardofficial) on