Votre mot de passe vous sera envoyé.
Z8RuhrJOL_o

Si vous avez fait suffisamment de concerts, vous savez que les mecs de la sécurité font un travail difficile. Ils ont pour fonction et comme leur titre l’indique, de garantir notre sécurité. Fonction qui peut être particulièrement stressante quand ils se retrouvent face à un public dont la principale préoccupation est de joyeusement se foutre sur la gueule.

Si dans la grande majorité des cas tout se passe bien et que leur travail doit être salué, on peut aussi dire qu’on est tous tombés une fois sur un teubé qui interprète mal un geste ou prend personnellement le refus d’obtempérer d’un spectateur qui cherche juste à s’amuser. Si tu bosses à la sécu, tu laisses ton égo au vestiaire. C’est comme ça.

Tout ça pour dire que l’histoire s’est encore répétée le 5 septembre au concert d’Iron Maiden au Tacoma Dome (Washigton) : une bonne grosse bagarre entre un fan et la sécu.

L’indignation

Il faut dire aussi qu’une bagarre entre un fan et plusieurs molosses de la sécu, ça s’appelle un passage à tabac. Situation choquante qui a amené Bruce Dickinson à arrêter le concert pour un petit discours :

“On a un fan backstage qui vient de se faire casser la gueule par dix agents de sécurité. J’ai vu un agent s’appuyer contre la barrière et frapper à quatre reprises un gamin qui faisait la moitié de sa taille.

Ce n’est pas du MMA. En MMA on aurait un arbitre tu vois ? On a joué devant des centaines de milliers de personnes sur cette tournée et c’est la première fois qu’on voit ça. Je ne sais pas si c’est fréquent dans cette salle ou si c’est un accès de folie.

J’espère que ce gamin ira à l’hopital parce qu’il a des blessures à la tête. J’espère qu’il ruinera cette salle.

Si quelqu’un a des images de l’attaque, nous serons heureux de les transmettre pour retrouver les brutes responsables.”

La remise en question

Peu après que les médias aient fait leurs titres sur le discours de Bruce, les images et les témoignages ont commencé à sortir.

Et le souci, c’est que l’histoire n’est pas si claire que le discours pouvait le laisser penser. Selon les témoignages, le mec était bourré, assez agressif et aurait tenté de tripoter plusieurs femmes. Il y a aussi débat quant au fait qu’il aurait ou non frappé l’agent de sécurité en premier.

La version de la police recueillie par le média local Kiro7 est en tout cas la suivante :

Un homme de 26 ans était à la barrière, ivre, et gênait les spectateurs autour de lui. Ceux-ci ont donc fait appel à la sécurité pour qu’ils évacuent le trouble fête. L’agent de sécurité s’est vu opposer un net refus (“Nique toi, j’partirai pas !”) accompagné d’un coup de poing. S’en est alors suivi ce qu’on a pu voir sur les vidéos.

La morale de l’histoire

Personne ne saura véritablement ce qui s’est passé avant que la dizaine d’agents ne se déchaîne sur le fan, mais on retiendra qu’on a ici des professionnels incapables d’immobiliser un ivrogne sans se mettre à dix sur lui pour le piétiner. On conseillera donc au Tacoma Dome de payer plus de cours de judo à ses employés, et moins de cours de karaté.