Votre mot de passe vous sera envoyé.

On a appris hier que la Ministre de la Culture, Mme Roselyne Bachelot, s’était entretenue avec une quinzaine de directeurs de festivals (Hellfest, Eurockéennes ou encore Main Square) :

“Roselyne Bachelot a bien entendu qu’il n’était, en aucun cas, souhaitable d’apporter une réponse unique à l’ensemble des festivals de musiques actuelles. Elle a précisé que des réponses justes et adaptées devraient être trouvées en fonction des jauges, des temporalités et des configurations.”

Une réponse toujours complexe à apporter quand certains des plus gros festivals européens commencent à jeter l’éponge. Mais comme le dit le site Jack de Canal + :

“Si jamais la situation sanitaire ne permet pas une reprise, Trax écrit que la ministre précisera, au cas échant, « les mesures d’accompagnement et aides financières proposées par l’État. » Mais ce que les festivals espèrent, c’est que le 15 février prochain, la ministre annonce des mesures pour que l’organisation de ces événements puissent avoir lieu. Test PCR, jauge limitée, port du masque, vaccination obligatoire… toutes les possibilités doivent être étudiées. C’est, là aussi, une question de survie.”

Malheureusement, cela se fera à nouveau sans les copains amiénois du très sympathique festival Minuit Avant la Nuit qui n’ont pas eu d’autres options que d’annuler leur édition 2021 qui célèbre, au passage, l’arrivée de l’été. On espérait voir Shame sur les bords du Parc St Pierre, cela ne sera pas pour cette année malheureusement ! 💔 De quoi s’inquiéter un peu plus pour les festivals du mois de Juin.

Source : Jack