Vendredi 27 Janvier c’était jour de sorties et pas n’importe quoi pour finir Janvier avec panache !

On commence avec ces mangeurs de sirop d’érable pendant la chasse à l’Ours ou la pêche “into the wild” que sont les Canadiens de Japandroids et leur second LP Near To The Wild Heart of Canada Life (chronique à venir sur le site rouge)

Viennent ensuite le trio dont l’album No Cities to Love était un des bijoux de 2015 (déjà) mais dont on ne se lasse toujours pas : Sleater-Kinney qui sort son album live intitulé sobrement Live in Paris.  Enregistré pendant la tournée ayant suivi No Cities To Love (à la Cigale, le 20 Mars 2015). Espérons que les rockeuses n’en resteront pas là et ne nous feront pas attendre 10 ans avant la sortie d’un nouvel album (même si dans l’absolu, on est d’accord si ça vaut un No Cities To Love, un Call the Doctor, etc.)

Le groupe de Tommy Stinson, Bash & Pop, nous a pondu l’excellentissime Anything Could Happen ce mois-ci. 23 ans (et des brouettes) après le toujours génial premier album Friday Night is Killing Me, revoilà le bassiste de The Replacements pour un classic rock toujours aussi classieux et savoureux.

Voilà, on a le kiki bien dur sur VisualMusic après ce dernier vendredi de Janvier 2017. A très vite pour toutes les chroniques.