J’aime pas les chevaux.

C’est comme ça, depuis que, petit, avec mon école, il nous est arrivé d’aller faire des journées équitation chiantes comme la mort. Entre les promenades au pas et les tours de manège, rien à faire, le courant n’est jamais passé. Je n’ai jamais compris le fanatisme à leur encontre, et la nausée s’empare de moi lorsque j’entre dans une de ces chambres de fillette recouvertes de posters et photos trouvés dans des magazines spécialisés (sans déconner). Et puis leurs tas de crottins sur les chemins, la pseudo-menace de se prendre un coup si par malheur on passe derrière eux, les accessoires ridicules pour les monter… Non, j’ai jamais pu saquer les chevaux.

Alors quand je vois Thom Yorke et sa chanson ‘Feeling Pulled Apart By Horses‘ ou encore ce groupe, Pulled Apart By Horses, je constate avec joie que je ne suis peut-être pas le seul à avoir été traumatisé (un bien grand mot quand même) par l’univers magique des poneys et autres chevals (Toto, si tu me lis) de race.

Et les anglais dont il est question ici, de la rage, qu’elle soit tournée vers ces nobles animaux (noble… c’est pas moins vulgaire qu’un cochon, un cheval) ou non, ils en ont à revendre. Ça crie, ça jure, ça joue fort, ça délire, c’est jeune. Les riffs tueurs s’empilent, sont parfois de véritables bombes (‘Back To The Fuck Yeah‘, ‘Get Off My Ghost Train‘), flairent fort l’impatience et les délires enchainés à la suite (‘I Punched A Lion In The Throat‘). Efficaces sans être ridicules, quoiqu’un peu dans la facilité (‘Yeah Buddy‘), les laissés-pour-compte-par-des-chevaux convainquent rapidement avec leurs furieuses compositions rentre-dedans (‘Meat Balloon‘).

C’est une violente et expéditive fraicheur qui habite ces jeunes foufous (que ces pauvres Inrocks [url=http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/49573/date/2010-08-23/article/pulled-apart-by-horses-pas-terrible/]ne comprennent pas[url]), frappant là où il faut, bien qu’encore un peu trop maladroitement pour être transcendants. Cette musique galope plus vite qu’un cheval, alors pourvu que les gamins délaissent le plus vite possible leur fanatisme hippique pour [url=http://www.youtube.com/watch?v=SzDz5wVs8uw]ça[url].