Ha Cat, ça ne te dérange pas que je t’appelle comme ça hein? (nan parce que Chan, ça fait un peu trop Geek, et Marshall, j’aurai l’impression d’être dans un épisode de How I Met Your Mother), comme je t’ai aimé quand j’ai écouté pour la première fois Sun. Il faut dire aussi que Cherokee, qui ouvre l’album, est le type de morceau qui me bottait carrément à ce moment là, ça m’a donné envie d’aller plus en profondeur, de découvrir cet album, confiant que ce n’était pas la seule perle qui apparaîtrait dans cet album. J’ai un peu envie de dire que tu m’as déçu pour le coup, même si je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite.
Pourtant j’aurai du le réaliser bien avant, il me semblait bien que l’album avait une grosse baisse de régime au milieu, et plus je dégustais ta voix, plus cette baisse se rapprochait du début. Alors ok, je pense que le fait que je comprenne pas tout n’aide pas, je suis sur que tes textes sont recherchés. Je me suis d’ailleurs rendu compte que ta musique est faussement minimaliste, parce que dès qu’on écoute un peu plus en détail, des voix, de discrets instruments apparaissent (Sun). T’arriverais presque a me faire trémousser sur certains morceaux d’ailleurs (Ruin), je pourrai presque sortir des compliments très élogieux (Silent Machine), si seulement tous les morceaux avaient été de cette qualité, mais c’est la que le bat blesse justement, il y a des grandes différences de styles entre tes morceaux. C’est là que tu m’as bien eu, avec ton physique très agréable pour l’aspect visuel, et ta voix grave pour mes délicates oreilles (Human Being). L’écoute de Sun se fait en alternant morceaux qui font dire Mais ça passe plutôt bien! alors que les autres sont ravalés au simple fond sonore (Always On My Own Real Life) ce qui me déçoit beaucoup. Mais bon c’est pas comme si on t’attendait tous les 2 ans non plus après tout tu prends ton temps (Comme sur la très bien nommée Nothin But Time d’ailleurs) et je n’attends rien de toi (Et j’espère que c’est réciproque ne te fais pas de fausse idée sur mes intentions).
D’ailleurs j’ai remarqué que tu as un peu délaissé le coté brut de tes débuts là ça sonne un peu électro et de temps en temps un peu trop ( 3 6 9) du coup ces samples a rallonge cassent l’ambiance en étant trop posés (Manhattan) mais c’est bien que tu ne te sois pas trop assagie en tout cas Peace And Love me laisse un bon goût en final.
Mais voila il est temps de se dire au revoir je ne sais plus ou j’en suis avec toi tu es trop dissipée pour moi mais on reste amis hein.

Biz

Nox