Attention les oreilles, Punish Yourself est de retour, et ça va ‘sexploser’ sévère ! Les maîtres du ‘Punk-Indus-Technodance-Core‘ accouchent de leur troisième album studio, et ce n’est pas pour déplaire à leurs nombreux fans qui attendent ça depuis 3 ans ! Ok j’avoue, je n’en faisais pas partie… Pour tout dire, je n’avais (presque) rien entendu d’eux avant que ‘Sexplosive Locomotive‘ m’arrive entre les mains. Un rapide coup d’oeil à la jaquette chargée et torturée à souhait et on appuie sur Play.

Après vingt secondes d’intro, ‘Gay Boys in Bondage‘ nous arrive dans les cages à miel. Quelque part entre métal indus musclé et techno hardcore, on y trouvera tous notre bonheur. Le tempo est rapide, le son est volontairement cradossé, tout est là pour rendre l’atmosphère pesante et malsaine. Plus typé indus glauque, ‘Primitive‘, ‘Rock’n Roll Machine‘ ou ‘Shadowsteelplastic‘ rappelleront un certain Bryan Warner et sa bande ou encore un Nine Inch Nails sous acide.

Holy Trinh Thi‘ rend hommage à la si belle Coralie Trinh Thi, auteur (du comik-book sur Punish Yourself à venir) et ‘hoteuse’ (à la retraite .Ah… que de bons moments solitaires passés avec ‘Le Désir dans la Peau‘…). Dans le même esprit ‘speed’, ‘See Ya Later Aligator‘ ou ‘Gimme Cocaine‘ sont une invitation direct en after et il vous sera impossible de résister à l’appel des beats.

Les mots de Georges W. Bush sur ‘Eastern Western‘ sont une parfaite intro à ‘CNN War‘ dont le seul titre suffit à décrire la violence du morceau. Violence toujours avec ‘They Don’t Want You‘ (qui n’apparaît bizarrement pas sur la pochette promo) qui ne doit pas être écouter trop fort sous peine de se crever un tympan avec ses larsens ‘surprises’. L’album se terminera sur un ‘T4 Ssong‘ parfaitement imbriqué au milieu du reste de l’album. Le morceau se veut à la fois glauque et speed malgré sa rythmique qui groove au possible.

Je ne m’étendrai pas sur les paroles, vu que les titres des chansons sont assez explicites et assez scandés dans les chansons elles-mêmes. Du sexe à la drogue, tout l’univers de l’indus est balayé.

Punish Yourself réussit avec cet album a mettre tout le monde d’accord. Que ce soit les fans de Metal, d’Indus, de Glam ou de Teckcore. Ne ratez pas cette ‘Sexplosive Locomotive‘, la prochaine qui vous emmènera aussi loin n’est pas prête d’arriver.