La Belgique possède des ressources qu’on n’aurait pas soupçonnées. Enfin si, depuis quelques années on se prend même à dire que la Belgique possède des très bons groupes rock, et à raison d’ailleurs. Que ce soit Deus, Venus, ou plus récemment Ghinzu ou Hollywood Pornstar, les Belges surprennent, étonnent, et font envie. Ici, c’est de Girls In Hawaii dont il est question. Autant le dire tout de suite, cet album est génial.

Au début, on se dit, tiens, c’est comme le chocolat (belge justement), les 3/4 premiers ça va, et après, c’est l’indigestion. Et bien force est de constater que si les Filles d’Hawaii possèdent la douceur du chocolat, l’indigestion est hors sujet. Tout commence par ‘9.00 AM‘, petite comptine pop, qui instaure un climat confortable, qui nous assoit confortablement face à eux, parmi les oiseaux et les cris d’enfants (qui s’invitent sur le morceau). Puis c’est ‘A Short Song For A Short Mind‘ qui fait doucement bouger la tête, avec ses textes doucement mélancoliques sur un amoureux un peu idiot ‘This smile is all I have to offer you … Maybe I’m just dumb’.

Mais Girls In Hawaii est également capable de livrer des chansons plus rock, telles que ‘Time to Forget The Winter‘ ou encore ‘Flavor‘, mais c’est finalement bien à l’écoute des chansons pop que le groupe montre son talent, à l’occasion de compositions comme ‘The Fog‘ ou le génialissime ‘Catwalk‘. La plage cachée ‘Joking About My Life‘ est un titre reposant une mélodie en boucle, hypnotisante à souhait, très à propos pour clôturer un album comme celui ci.

On pourra certainement leur reprocher une écriture un peu naïve, des mélodies ‘pop’ à la mode, oui, mais eux ont quelque chose de plus, une voix, un ensemble qui fait que ‘From Here To There‘ est un album excellent.

Sur ce, vous reprendrez bien un petit chocolat ?